Nouvelles du Mouvement Olympique > Distinctions >

2005 - Distinctions



Novembre 2005 - Sheikh Ahmad Al-Fahad Al-Sabah, membre du CIO au Koweït, par ailleurs Vice-Président de l'ACNO pour l'Asie, a reçu le titre de Docteur Honoris Causa de l'Université de Ramkhamhaeng à Bangkok (Thaïlande).

15 mars 2005 – Cycliste américain à l'honneur
Le sextuple vainqueur du Tour de France cycliste, Lance Armstrong (USA), a reçu le Grand Prix 2004 de l'Académie française des Sports. La remise des distinctions a pris place dans les salons du Ministère des Affaires Etrangères à Paris, l'hôte de la cérémonie étant le Ministre Michel Barnier, ancien co-Président du Comité d'organisation des Jeux Olympiques d'Hiver d'Albertville 1992, qui a accueilli et salué les lauréats. L'Académie des Sports est présidée par Alain Danet, Conseiller du Président de l'ACNO Mario Vázquez Raña.

L'ACNO rend hommage à Javier Ostos Mora
“Honneur au Mérite”

Mexico D.F., le 8 février 2005 – Le Président de l'ACNO, Mario Vázquez Raña, a présidé la cérémonie qui a rendu un hommage simple mais émouvant à Javier Ostos Mora, en reconnaissance de sa longue et exemplaire carrière d'athlète et de dirigeant olympique.

Afin d'honorer comme il se doit l'une des figures les plus importantes de l'Olympisme au Mexique, les dirigeants du Comité Olympique Mexicain, les Présidents des Fédérations Nationales, d'anciens athlètes olympiques et des invités spéciaux, toutes personnes proches du dirigeant sportif fêté, avaient répondu à l'invitation de l'ACNO. Antonio Mariscal, Joaquín Capilla, Blanca García, Carlos Mercenario, Jesús Mena, Guillermo Echevarría, Carlos Girón y Soraya Jiménez, parmi bien d'autres, rehaussaient cette cérémonie d'hommage juste et méritée.

Le Président Mario Vázquez Raña remit à Javier Ostos Mora un splendide présent reflétant tout le respect, l'affection et la gratitude de l'ACNO pour la précieuse collaboration qu'il a apportée au travail de l'organisation durant de longues années. A titre d'introduction, et en réponse à diverses conjectures exprimées publiquement à propos de cette manifestation, le Président a souligné de façon catégorique que cette cérémonie visait exclusivement à rendre hommage à Javier Ostos, et que par conséquent il défendait que l'on y parlât des élections du Comité Olympique Mexicain.

Le Président Vázquez Raña fit l'éloge de Javier Ostos, rappelant avec émotion leur longue amitié, reconnaissant ses extraordinaires qualités, son intégrité, son dévouement sans limite à la promotion et au développement de l'idéal olympique au Mexique et dans le monde, sa grande oeuvre d'avocat au service du sport, sa conduite exemplaire, sa loyauté et sa fermeté dans les principes olympiques. Il rappela son importante contribution, des décennies durant, au travail du Comité Olympique Mexicain, et dans la lutte pour préserver au Comité son autonomie et son indépendance. Le Président de l'ACNO souligna les grands Mérite de J. Ostos comme dirigeant sportif international qui a fait partie d'importantes Commissions du CIO, de l'ACNO et de l'ODEPA, et rappela le fait remarquable que J.Ostos est toujours actif en tant que Président Honoraire de la Fédération Internationale de Natation.

Le Président Vázquez Raña conclut que l'ACNO sera toujours redevable à Javier Ostos, car sa magnifique carrière de dirigeant constitue un guide permanent pour ceux qui aspirent à être de véritables dirigeants olympiques. Il appela chacun à défendre l'Olympisme face aux risques et aux menaces. Il spécifia pour terminer que cette cérémonie d'hommage avait été programmée depuis plusieurs mois déjà, mais que de légers problèmes de santé de Javier Ostos avaient obligé à en repousser la date à ce jour. Il s'agissait donc d'une cérémonie uniquement destinée à rendre hommage à la personne qui le mérite tant, puisqu'elle est devenue un symbole de dignité olympique, et l'orgueil du sport mexicain et mondial.

Le Président du Comité Olympique Mexicain, Felipe Muñoz Kapamas, remit aussi à Javier Ostos, au nom de la Famille Olympique, un témoignage de gratitude, louant son grand travail comme membre du Comité Olympique, comme athlète, comme magistrat, comme entraineur, et comme dirigeant sportif national et international.

L'Ingénieur Antonio Murrieta prit ensuite la parole pour souligner que Javier Ostos est resté durant toute sa vie de sportif un homme de valeurs, de valeurs familiales, d'amitié, de valeurs dans le monde professionnel, et de valeurs olympiques. Il invitait alors quiconque de cette assemblée ne serait pas en accord pour maintenir une position semblable à celle de Javier Ostos dans la défense de l'Olympisme, à ne pas assister à la prochaine Assemblée Générale du Comité Olympique Mexicain. A ce moment, le Président Vázquez Raña, rappelant son engagement, fit part de son désaccord et appela tous ceux présents à assister de façon massive à l'Assemblée et à s'exprimer par leur vote pour la défense de l'Olympisme.

Javier Ostos exprima ensuite ses remerciements pour l'hommage qui lui était rendu par l'ACNO et la Famille Olympique mexicaine, proposa de profondes réflexions sur sa carrière, expliqua l'historique et la situation actuelle du Mouvement Olympique mexicain. Il rappela divers moments où le Mouvement Olympique de ce pays avait été quelque peu agressé par les autorités gouvernementales d'alors. Pour ce qui est de la situation présente, il rappela les paroles du Président de la République, M. Vicente Fox Quesada, prononcées par le premier magistrat du pays le 5 février dernier, par lesquelles il appelait les fonctionnaires publics à la prudence, car, prévenait-il, ceux qui sont motivés par des intérêts personnels perdent toute capacité et autorité pour un mandat démocratique. Le lauréat insista sur le fait que la Charte Olympique doit être respectée pleinement et entièrement, sans interférences du Gouvernement.

Javier Ostos, visiblement ému en exprimant ses remerciements, transmettait ainsi par sa présence, à ses compagnons de toujours, un bel et impérissable hommage : vivre pour le sport et aimer l'Olympisme pour pouvoir le défendre avec passion et dévouement. Il ajouta, d'une voix entrecoupée de larmes et d'émotion : soyez toujours olympiques, ne renoncez jamais à ce haut honneur.

Cette inoubliable rencontre, sous les heureux auspices de l'ACNO, fournit une excellente occasion de se remémorer des moments inoubliables, de rappeler les racines historiques de l'Olympisme au Mexique et ses principaux acteurs, d'étreindre les mains d'amis séparés par le temps, d'échanger des expériences, et d'arriver à une conclusion importante : réaffirmer l'unité qui prévaudra toujours au sein du Mouvement Olympique mexicain.



  • Nouvelles du Mouvement Olympique > 2005 >
  • 2005 - Nécrologie
  • 2005 - Elections
  • 2005 - Autres nouvelles du Mouvement Olympique
  • 2005 - Réunions du Mouvement Olympique